Le gouvernement romain en général

4,90 

Sous le point de vue social, et dans les rapports d'individus à individus, il n'y avait que deux classes dans la république, les patriciens et les plébéiens. La naissance seule réglait cette différence, que rien, par conséquent, ne pouvait ni modifier ni détruire. Sous le point de vue politique, comme cette distinction, avec le temps, avait fini par s'effacer à peu près, puisque chacun, patricien ou plébéien, pouvait parvenir aux honneurs, il ne restait plus d'autre séparation que celle des gouvernants et des gouvernés. Dans la première classe étaient le sénat et tous les magistrats; dans la seconde, le peuple, c'est à dire ceux qui n'exerçaient leur part de pouvoir législatif, sans participer au pouvoir exécutif, au gouvernement. Quant aux chevaliers, on a eu tort de les annexer, comme un ordre intermédiaire, au sénat et au peuple. Cette qualification de troisième ordre ne leur fut donnée qu'après le consulat de Cicéron, et n'apporta aucun changement dans la constitution politique de Rome. Dans ce livret de 8 pages, vous retrouverez ainsi l'organisation du sénat romain, ses compétences, ses réunions, les sénateurs… ainsi que l'origine des chevaliers, leurs fonctions, comment on devenait chevalier…

Email

Description

Sous le point de vue social, et dans les rapports d’individus à individus, il n’y avait que deux classes dans la république, les patriciens et les plébéiens. La naissance seule réglait cette différence, que rien, par conséquent, ne pouvait ni modifier ni détruire. Sous le point de vue politique, comme cette distinction, avec le temps, avait fini par s’effacer à peu près, puisque chacun, patricien ou plébéien, pouvait parvenir aux honneurs, il ne restait plus d’autre séparation que celle des gouvernants et des gouvernés. Dans la première classe étaient le sénat et tous les magistrats; dans la seconde, le peuple, c’est à dire ceux qui n’exerçaient leur part de pouvoir législatif, sans participer au pouvoir exécutif, au gouvernement. Quant aux chevaliers, on a eu tort de les annexer, comme un ordre intermédiaire, au sénat et au peuple. Cette qualification de troisième ordre ne leur fut donnée qu’après le consulat de Cicéron, et n’apporta aucun changement dans la constitution politique de Rome.

Information complémentaire

Poids 0.044 kg
Dimensions 29.7 x 0.15 x 21 cm