Couple bourgeois chez un orfèvre, par Petrus Christus

La civilisation au douzième et au treizième siècle-Format numérique (ebook)

2,00 

A quoi la population urbaine devait-elle ces progrès ? Aux progrès mêmes de l’industrie, du commerce que les croisades avaient développées. L’Orient, l’Inde surtout, étaient, pour l’imagination du moyen âge, le pays des richesses fabuleuses. Là, les denrées exquises, les pierres précieuses, l’or se trouvaient à profusion. Pour arriver à ces merveilleuses contrées, on ne connaissait d’autres voies que celles de l’Asie, au nombre de trois : par le Nord de la mer Caspienne; par la Syrie et la Perse; par la mer Rouge et la mer des Indes. Ces voies étaient suivies concurremment; mais le commerce ne s’y hasardait qu’à travers mille obstacles et mille dangers. Nous en pouvons avoir une idée par les relations d’un certain nombre de voyageurs hardis du moyen âge. (Téléchargement du livre numérique/ebook sous les formats pdf et epub via votre boite courriel/email : simple et rapide)

Description

A quoi la population urbaine devait-elle ces progrès ? Aux progrès mêmes de l’industrie, du commerce que les croisades avaient développées. L’Orient, l’Inde surtout, étaient, pour l’imagination du moyen âge, le pays des richesses fabuleuses. Là, les denrées exquises, les pierres précieuses, l’or se trouvaient à profusion. Pour arriver à ces merveilleuses contrées, on ne connaissait d’autres voies que celles de l’Asie, au nombre de trois : par le Nord de la mer Caspienne; par la Syrie et la Perse; par la mer Rouge et la mer des Indes. Ces voies étaient suivies concurremment; mais le commerce ne s’y hasardait qu’à travers mille obstacles et mille dangers. Nous en pouvons avoir une idée par les relations d’un certain nombre de voyageurs hardis du moyen âge.

Vous aimerez peut-être aussi…