Publié le

La Restauration (22 juin 1815-26 juillet 1830)

Tous les articles Réaction royaliste Les royalistes se vengèrent cruellement de leur second exil. Ney, Labédoyère, les frères Faucher, Mouton-Du verney,                             Charles X Chartrand, Bonnaire furent fusillés : le maréchal Brune, les généraux Ramel et La garde furent assassinés, et une sanglante réaction frappa dans tout le midi les hommes dévoués au régime impérial, même des royalistes qu’on ne jugeait pas assez ardents. La monarchie restaurée eut ses journées de septembre, ses massacres des prisons, sa terreur blanche.Au lieu de modérer ce mouvement des esprits, la Chambre (suite…)
Publié le

La révolution (1789-1795)

L’Assemblée constituante Le tiers état            Prise de la Bastille, Jean-Pierre Houël C’était le tiers état qui portait tout le poids de l’impôt. Puisque sa bourse était le trésor commun, il était inévitable que plus la monarchie deviendrait dépensière, plus elle se mettrait dans sa dépendance, et qu’un moment arriverait où, lassé de payer, il demanderait des comptes. Ce jour-là s’appelle la Révolution de 1789. Dans une brochure célèbre, l’abbé Sieyès repondit aux questions que tout le monde se faisait alors, «Qu’est-ce que le tiers état ? La nation. Qu’est-il ? Rien. Que doit-il être ? (suite…)
Publié le

Le dix-huitième siècle (1745-1769)-Louis XV (1715-1774)

La régence du duc d’Orléans; alliance avec l’Angleterre       Sacre de Louis XV par Pierre-Denis Martin Louis XIV, avant de mourir, avait vu tous les siens descendre au tombeau : c’était un enfant de cinq ans et demi qui était l’héritier du grand roi. Il avait réglé par son testament l’administration de l’État durant la minorité de son arrière petit-fils; mais le parlement cassa cet acte et déféra tous les droits de la régence au premier prince du sang, le duc d’Orléans. Ce prince déshonora le pouvoir par ses moeurs licencieuses et l’infamie de son principal agent, Dubois, (suite…)
Publié le

La Monarchie absolue (1598-1715)

Réorganisation de la France par Henri IV et Sully                         Louis XIV De 1572 à 1589, Henri IV avait défendu sa vie; de 1589 à 1598 il avait conquis son royaume sur les ligueurs et sur les Espagnols; de 1598 à 1610 il le conquit une seconde fois sur l’anarchie par l’ordre qu’il mit en tout. Sully, son ami et son premier ministre, l’y aida puissamment en réorganisant les finances. Finances Sur cent cinquante millions que le peuple payait annuellement, sans compter les dimes, vingt-cinq millions seulement entraient dans (suite…)