Publié le

Le gouvernement de Juillet (29 juillet 1830-23 février 1848)

Le roi Louis-Philippe           Louis-Philippe à la bataille de Valmy Dès que la victoire fut assurée, les députés se saisirent du mouvement que d’ardents esprits auraient voulu précipiter vers la République. La crainte de l’Europe et les malheureux souvenirs de la Terreur firent accepter avec joie la monarchie constitutionnelle. La Fayette avait dit en montrant le duc d’Orléans au peuple, à l’hôtel de ville : «Voilà la meilleure des républiques.» Beaucoup avaient pensé comme la Fayette. Les vertus privées du prince, sa belle famille, ses antécédents libéraux, les souvenirs soigneusement ravivés de Jemmapes et de Valmy, ses (suite…)