Publié par

Apriès, Ahasis et Psahménit (600-525 av. J.C.)

Psammis et Apriès (600-569 av. J.C.) Le successeur de Néchao, Psammis, ne régna que six ans (594 av. J.C.). Apriès, qui vint après lui, voulut soumettre les Grecs de Cyrène. Mais cette expédition échoua. Les soldats crurent qu’il les avait envoyés si loin à travers le désert dans le dessein de les faire périr, et se révoltèrent contre lui. Il fit partir pour les apaiser un de ses officiers, Amasis. Révolte d’Amasis (570 av. J.C.) Tandis que ce chef les exhortait à rentrer dans le devoir, un Egyptien se glissa derrière lui et lui couvrit la tête d’un casque, en (suite…)
Publié par

Rhamsinit, Psammétichus et Néchao (1200-650 av. J.C.)

Obscurité de l’histoire égyptienne après Sésostris (vers 1200 av. J.C.?) Après ce règne brillant, l’Egypte retombe pour dix siècles dans une obscurité qu’il est impossible de percer. Les prêtres plaçaient dans ces ténèbres, à défaut d’histoire réelle, des légendes qu’ils contèrent à Hérodote, sans le persuader tout à fait de leur véracité. Le premier roi de la XXième dynastie (vers 1500 ou 1200 ou 1100 av. J.C.?), lui dirent-ils, fut Rhamsinit ou Rhampsinite (vers 1500 ou 1200 ou 1100 av. J.C.?). Il avait de très grandes richesses; pour les mettre en sûreté, il fit élever un édifice en pierre, dont (suite…)
Publié par

Les premiers rois, Sésostris de l’Egypte ancienne

Ménès (3150 av. J.C.?) L’histoire primitive de l’Egypte nous est à peu près inconnue. Les prêtres contèrent à l’historien grec Hérodote que les dieux avaient d’abord gouverné l’Egypte pendant une longue suite d’années. Ils voulaient dire que la caste sacerdotale avait été d’abord la seule maîtresse du pays. Au bout de quelques générations, les guerriers obligèrent les prêtres à partager avec eux le pouvoir. Ménès (Narmer), leur chef, fut le premier des rois ou pharaons égyptiens. Il jeta les fondements de Memphis, environ 3150 ou 5000 ans avant notre ère. Les Hycsos (Hyksôs) (2214-1703 ou 2040 ou 1650 av. J.C.?) (suite…)
Publié par

L’Egypte

Limites de l’Egypte L’Egypte est une vallée de 880 kilomètres de longueur, resserrée au Sud entre deux chaînes de montagnes granitiques qui ne laissent parfois que quelques centaines de mètres entre leur pied et le bord du fleuve, mais qui s’écartent et finissent par disparaître en avançant vers le Nord. De ce côté, l’Egypte est bornée par la Méditerranée; au Sud, ses limites étaient peu certaines. Ce ne fut sans doute qu’après de longues guerres entre les rois d’Egypte et d’Ethiopie, que la frontière fut décidément fixée aux cataractes de Syène. A cet endroit, des rochers embarrassent le lit du (suite…)