Publié le

La Gaule romaine (De l’an 123 avant J. C. à l’an 486 après J. C.)

Conquête de la Narbonnaise par les Romains Appelés dès l’année 154 av. J.C. par les Grecs de Marseille contre les Gaulois du voisinage, les Romains ne vainquirent d’abord que pour le compte de leurs alliés. Mais, à la suite d’une seconde expédition contre les Arvernes (peuple de l’Auvergne), ils fondèrent la ville d’Aix (123); cinq ans plus tard celle de Narbonne. En l’an 106 av. J.C., ils prirent Toulouse. Ils possédèrent alors dans la Gaule une vaste province qu’ils appelèrent la Narbonnaise. L’invasion des Teutons faillit la leur ôter; mais Marius extermina près d’Aix ces barbares (102 av. J.C.). Conquête (suite…)
Publié le

La Gaule indépendante (De l’an 1600 environ à l’an 123 avant J. C.)

Limites comparées de la Gaule et de la France Deux mers, l’Océan et la Méditerranée, deux chaînes de hautes montagnes, les Pyrénées et les Alpes, enfin un des plus grands fleuves de l’Europe, le Rhin, marquaient dans l’antiquité les limites de la Gaule plus grande d’un quart que la France d’aujourd’hui. La France actuelle a en effet perdu la Suisse, les provinces rhénanes et la Belgique, de sorte qu’elle a reculé des grandes Alpes derrière le Jura, et que sa frontière est tracée de Dunkerque, sur la mer, à Lauterbourg, sur le Rhin, par une limite artificielle. Populations primitives Trois (suite…)