Religion et institutions nationales de la Grèce antique

Religion et institutions nationales de la Grèce antique-Format numérique (ebook)

0,95 

Les Grecs ne pouvant se rendre compte, par la science, des phénomènes de la nature, en firent des dieux. Le vent, l’air, le feu, le soleil, l’océan, les fleuves, les forêts furent donc divinisés. Jupiter, le père des dieux, fût aussi l’air même qui enveloppe toute la création; Neptune, l’océan dont la terre est baignée; Apollon, le soleil qui l’éclaire et l’échauffe; comme la naïade était à la fois la source mystérieuse qui s’échappait du sein des rochers et la déesse chaste et craintive qui se cachait au fond des grottes obscures. (Téléchargement du PDF via votre boite courriel/email : simple et rapide)

Description

Les Grecs ne pouvant se rendre compte, par la science, des phénomènes de la nature, en firent des dieux. Le vent, l’air, le feu, le soleil, l’océan, les fleuves, les forêts furent donc divinisés. Jupiter, le père des dieux, fût aussi l’air même qui enveloppe toute la création; Neptune, l’océan dont la terre est baignée; Apollon, le soleil qui l’éclaire et l’échauffe; comme la naïade était à la fois la source mystérieuse qui s’échappait du sein des rochers et la déesse chaste et craintive qui se cachait au fond des grottes obscures.

Vous aimerez peut-être aussi…