Publié le

L’invasion germanique résumée dans les Francs; Grandeur, puis décadence des Mérovingiens (561-687)

Puissance des Francs mérovingiens; caractère nouveau de leur histoire La réaction de l’empire grec contre les barbares s’était arrêtée en Italie et en Afrique; dans ces deux pays elle avait fait justice de deux peuples barbares trop vite amollis. Elle n’atteignit point la Gaule, où elle en eût rencontré un qui avait mieux conservé la sève germanique. On a vu les Francs, sous les fils de Clovis, disperser leur activité belliqueuse dans une foule d’entreprises divergentes qui n’ont pas laissé pourtant d’affermir et d’étendre leur empire. On les a vus se réunir encore autour de leurs chefs selon la coutume (suite…)
Publié le

L’empire grec de 408 à 705; réaction éphémère des empereurs de Constantinople contre les envahisseurs germains

Théodose II, Marcien, Léon 1er, zénon, Anastase, Justin Ier (408-527) L’empire grec de 408 à 705 Tandis que le débordement des nations barbares couvrait presque toute l’Europe, l’empire grec demeurait intact; il continua de vivre d’une vie généralement misérable; cependant, à quelques moments, plus glorieuse qu’on ne l’aurait attendu d’une société aussi corrompue. Il put même, sous Justinien et sous Héraclius, reprendre l’offensive sur les envahisseurs, reconquérir l’Italie sur les Ostrogoths, l’Afrique sur les Vandales, une partie de l’Espagne sur les Wisigoths, en même temps repousser les Bulgares et les Avars derrière le Danube, les Perses derrière l’Euphrate et étendre (suite…)
Publié le Laisser un commentaire

Seconde période de l’invasion; les Francs, les Ostrogoths, les Lombards et les Anglo-Saxons (455-569)

Second ban des barbares germains qui réussissent à fonder des États                                   Seconde période de l’invasion On vient d’assister à une première période de l’invasion des barbares germains, période pendant laquelle ils détruisent plus qu’ils ne fondent. Les uns, comme Alaric, Radagaise, Attila, n’ont fait que des ruines; les autres, comme Gondicaire, Hermanrich, Wallia, Genséric, ont établi des royaumes qui ne subsisteront pas. Voici maintenant une seconde période, un nouveau ban de barbares qui fonderont des Etats plus durables sur les ruines de l’empire (suite…)
Publié le

Première période de l’invasion (375-476); Alaric, Radagaise, Genséric et Attila

Premier ébranlement des barbares avant la mort de Théodose                            Les invasions barbares Du fond des steppes qui s’étendent sur les confins de l’Europe et de l’Asie partit, à la fin du quatrième siècle, l’impulsion qui ébranla le monde barbare tout entier et provoqua le grand mouvement de peuples qui renversa l’empire d’occident. Etablis, depuis le troisième siècle avant J.C., dans les grandes plaines de l’Asie centrale, derrière la mer Caspienne, les Huns s’étaient avancés peu à peu vers l’Occident. Par suite de discordes intestines, la nation se (suite…)
Publié le Laisser un commentaire

La fin de l’Empire romain (395-687)

La fin de l’empire romain                          Genséric mettant à sac Rome en 455 Les temps anciens finissent avec l’empire romain, qui, ayant absorbé tous les peuples de l’antiquité, les enveloppa tous dans sa ruine. L’Asie, l’Egypte, la Grèce, Carthage avaient été attirées dans le vaste sein de cette Rome qui donna à tous les peuples l’unité de gouvernement, de civilisation et, pour toutes les provinces occidentales, l’unité de langue. Mais cette unité ne fut maintenue que par l’oppression; et le despotisme, après quelques courts bienfaits, entraîna la mort intellectuelle (suite…)